les_coquettesOn vous dit qu’elles vont bientôt déménager dans une prestigieuse salle de spectacle parisien. Lola, Marie et Juliette, trois habituées des comédies musicales de ces dernières années, rêvent de présenter ce spectacle complètement délirant à l’Olympia, et on leur souhaite qu’elles y arrivent !

À la manière d’un show de music-hall, elles sont plantées devant leur micro, guindées dans des jupes-crayon rose et orange. Un soupçon de rouge sur les lèvres. Juste ce qu’il faut pour être sexy. Si deux ont le profil de la pin-up des années 20, la dernière (“au milieu, c’est plus harmonieux, comme l’assiette et ses couverts autour”), aurait “besoin d’une soupe, parce que son cul écrase la Guadeloupe”.

Le spectacle “Les coquettes”, un rien coquin, se révèle intelligent, léger et très agréable.

Elles racontent en chansons tous les petits défauts des femmes, leur haleine de chacal le matin, leurs envies masochistes le dimanche soir, leur peur de l’avenir, mais surtout leur belle amitié.

On rit de tout. Même de la pédophilie et du suicide. On s’esclaffe sur des sujets tabous, notamment lorsque certains mots polysémiques sont prononcés devant sa belle-mère. (On vous laisse deviner lesquels ! 😉 )

On rit jaune aussi parfois parce que quand des femmes parlent aux femmes, c’est toujours vrai, juste et sincère.

On sort de la salle, le sourire jusqu’aux oreilles, grâce au pep’s, l’énergie et la bonne humeur que ces trois minettes nous ont transmises.

Ma note : 10/10

À voir au Grand Point Virgule – 15 rue de l’arrivée – Paris 15e. Mardis et mercredi à 20 heures. Du jeudi au samedi à 21h30. Le dimanche à 18 heures.

© Les Coquettes via LesCoquettesSurInternet