Ils sont beaux. Ils sont jeunes. Ils se connaissent depuis leurs 15, grâce à un exposé de collège. Depuis l’un s’est installé en Australie et travaille dans un zoo, l’autre vit à Paris et gère un centre pour handicapés.

Deux destins liés de toutes parts. Ils ont fumé leur première clope ensemble. Ont fêté des nouvel an dans la même soirée sans s’en rendre compte. Ont pensé à l’autre chaque jour…

Une heure avant la cérémonie, ils se retrouvent coincés dans un grenier dans un immense château. Ce moment va faire basculer leurs vies. Entre non-dit et confessions, ces deux personnages, attachés et attachants, nous font passer par toutes nos émotions.

Une histoire touchante

Alexandra Moussaï et Arnaud Schmitt ont écrit le texte et l’interprètent aujourd’hui, après une campagne de financement participatif sur KissKissBankBank Les deux comédiens restent toute la pièce, littéralement galvanisés par ces mots, ces sentiments qu’ils ont voulu transmettre. Les phrases sont vraies, justes. Elles résonnent à travers les expériences de tous.

Les nombreux applaudissements saluent tous les week-ends, ce dur et persévérant travail. Ils résonneront encore jusqu’à fin décembre. Allez contribuer à ce beau succès.

Ma note : 10/10

“Vous pouvez Ne pas embrasser la mariée”, les vendredis et samedi à 20 heures et le dimanche à 18h30 au Funambule (Paris 18e) jusqu’au 31 janvier 2016.  23, 16 ou 10 euros.

© Alexandra Moussaï et Arnaud Schmitt