Les frères Colle - MonParisCulturel

J’avais vu la photo de ces trois jeunes hommes, – une grosse caisse de batterie sur la tête, façon Daft Punk- à la une d’un magazine culturel. Alors quand je suis tombée par hasard sur ce spectacle, joué exceptionnellement aux Feux de la Rampe, j’ai réservé.

Ils envoient du lourd ces trois-là !

les Frères Colle - Mon Paris Culturel.com

Ouille ouille ouille les oreilles ! Ces trois musiciens assurent à la batterie mais ils en font du bruit. En tout cas, c’est ce qu’on se dit à l’ouverture du show où la seule performance est de monter qu’il savent taper sur la grosse caisse. Et à en croire l’expression de nos voisins, les mains sur les oreilles, on se dit que heures de boum boum, ça va être long pour tout le monde…

Et là surprise ! Après les deux premiers numéros, on rentre enfin dans le vif du sujet. On comprend donc pourquoi le spectacle est titré “Jonglage percutant”.

Quand les uns jonglent, le dernier donne le rythme

Clément, le plus jeune de trois frères, s’avère être un as de la batterie, mais aussi de la guitare, des percussions, du violon. Stéphane lui est plutôt fan de musique celtique. Il joue alors de la cornemuse et du pipeau. Le dernier des Colle, Cyril lui, joue plutôt des quilles de jonglage. Pour s’accorder tous les trois, ils jonglent sur des grosses caisses. Le plus spectaculaire, c’est que ça donne des sons. Le rythme en prime.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=cniKWMnnGlg]

Un manque de précision et un humour peu poussé

Ce spectacle demeure d’une originalité décoiffante. L’idée de jouer de la batterie avec des quilles de jonglage est géniale. Cependant, et parce que j’y suis allée avec un musicien, il semblerait que toutes les notes ne furent pas toujours précises. À vouloir être trop polyvalents, on s’y perd parfois…

J’émets un autre regret. Celui de l’humour mime peu travaillé. Ces jeunes gens ne parlent pas sur scène. Un parti de mise en scène. Pourquoi pas. Les personnages restent dans leurs personnages, d’accord. Mais les gestes, les mimiques auraient pu être d’autant plus poussés. Pour moi, en plus de nous faire gesticuler sur nos fauteuils, ils auraient dû nous faire rire aux éclats. Se transformer en clowns d’un soir.

Ces trois frères restent malgré tout d’excellents musiciens. La salle des Feux de la Rampe, debout. Un signe que leur spectacle plaît. Et la tournée annoncée à travers la France vient confirmer ce succès.

Ma note : 7/10

© Facebook – Page officielle et RTBF