J’ai eu la chance de rencontrer dans une soirée à la Maison de la Radio, Dan Leclaire qui se définit comme “magicien mais pas que…”, qui m’a lui même fait découvrir le travail de son ami Giorgio. Mentaliste, il offre un spectacle de près d’une heure et demie autour des pouvoirs de la manipulation, jonché d’un humour bienveillant et piquant.

Un show qui va crescendo

J’avoue avoir eu du mal avec le premier numéro. Giorgio invite deux membres du public à jouer au Twister, ce jeu d’enfants où après avoir lancé un dé, on met le pied droit sur le rond bleu au sol, et la main gauche sur le jaune.
Ce qui m’a déplu : la mise en scène peut-être trop simpliste. Giorgio sort de la boîte de jeu, une feuille A3 avec les ronds de couleurs énoncés au préalable par les deux personnes sur scène. Pas réellement bluffée… J’attendais de voir la suite.

giorgio_monparisculturelLa suite fut justement plus surprenante. On assiste à de la numérologie où le magicien, par des calculs mentaux, sait quels jours de la semaine sont nés les trois hommes montés sur scène. Il arrive également à trouver les chansons préférées et les objets jugés comme indispensables par certains spectateurs. C’est assez fort, je dois le reconnaître.

Le show grimpe en intensité jusqu’à la dernière minute qui finit en apothéose (oui oui, osons le terme !). Une valise, posée là depuis le début du spectacle, et qui contient la destination rêvée de la jeune fille choisie totalement au hasard dans la foule, est exposée aux yeux de tous. Tout correspond : les horaires de vols et bien sûr la ville à laquelle elle a pensé.
Pour galvaniser encore davantage cette foule en délire, le magicien fait apparaître deux danseuses brésiliennes. Chaud/show, on avait dit hein ?

Je me pose sûrement trop de questions…

J’ai apprécié cette soirée. L’ambiance était vraiment détendue. Giorgio est très drôle, très spontané et improvise très souvent. Il est professionnel et capte le public chaque seconde.
Mais je crois ne pas m’être laissée totalement embarquer. J’ai passé mon temps à réfléchir aux techniques utilisées pour “mentaliser” les gens du public.
Grâce à la série du même nom sur TF1, on imagine comment il pourrait amener ces personnes sur son terrain : par des mots, des expressions, des termes…

J’aurai peut-être d’autant plus savouré le show en montant sur scène. À quand la prochaine représentation ?

Ma note : 7,5/10

© ThéâtresAssociés