Symptômes inédits, maux totalement insolites, Monsieur Piche souffre d’une maladie étrange : il manque cruellement de curiosité. Rien ne l’intéresse, son attention ne dépasse pas celle d’un poisson rouge. Au contraire son psy, réputé comme le meilleur spécialiste de Paris, s’entête à établir le diagnostic de ce malade d’un nouveau genre.

“L’ennui, c’est ce qui nous rapproche du néant”

Une heure-quinze de blabla sur l’ennui… Dit comme ça, ça semble long et pourtant, le texte merveilleusement bien écrit ne nous laisse pas voir le temps passer. La force de la pièce, en plus des gags qui s’enchaînent coup sur coup, reste de nous plonger dans les fondements de la psychiatrie et de la médecine traditionnelle… ou beaucoup plus alternative. On assiste notamment à une scène surréaliste mais croustillante, où le psy part dans des délires surnaturels !

Mais restons sérieux et revenons à notre psychiatrie : la pièce relativement bien documentée donne au spectateur, des clés concrètes du fonctionnement du cerveau, sa possible dépression et bien sûr les causes de l’ennui.

La chute est particulièrement savoureuse

Une heure-quinze donc de théâtre comique, où les questions du psy se succèdent avec une rapidité folle (soulignons-le, certaines sont attendues…), mais aussi et surtout une chute particulièrement savoureuse où même le spectateur est pris de malaise… pour en rire dans la seconde suivante. C’est très fort de la part de Jacques Mougenot (texte) et Hervé Devolder (mise en scène).

Un succès à Paris et en Avignon depuis deux ans

Le public est toujours là. Succès du OFF en Avignon dès 2015, Le cas Martin Piche est de nouveau sacrément plébiscité. La salle est comble depuis le début du festival. Repr  is à Paris en mai 2017 au Théâtre du Petit Montparnasse, il avait encore attiré la foule.

C’est mérité car ces deux excellents comédiens mobilisent ici tout leur talent !

Ma note : 8,5/10

© Théâtre du Petit Montparnasse