Pour la 34e fois, le patrimoine se dévoile gratuitement aux curieux et passionnés d’histoire et de nature. À Paris, ce sont près de 1 500 visites et animations qui se préparent. En France, 20 000 de plus vous attendent ces 16 et 17 septembre. De quoi rassasier toutes les curiosités.

Dans les grandes villes, les monuments historiques secrets seront prisés de tous : hôtels de ville, préfectures, hôtels particuliers sont réservés à l’année, à quelques privilégiés. L’an dernier, mon programme était tout en présidentialité : j’avais visité le Sénat, l’Assemblée nationale et le défendu Élysée. Ces bâtiments français mythiques seront comme chaque année, sollicités par les matinaux (six heures d’attente pour le palais présidentiel !), venus découvrir la richesse des salons privés et des lieux de réception.

Patrimoine culturel mais aussi environnemental

Bureau du Président du Sénat - Journées européennes du patrimoine - Paris

Les Journées du patrimoine ne se contentent pas d’ouvrir les portes des musées et des ambassades. Elles permettent de se rendre compte de l’étendue du patrimoine : culturel bien sûr, mais aussi naturel et environnemental. Pour la deuxième année consécutive, le BHV Marais invite par exemple, les visiteurs à découvrir ses jardins perchés sur ses terrasses. Une opportunité rare pour connaître les initiatives d’agriculture urbaine lancées dans la capitale.

Une édition dédiée à la jeunesse

Pour ma part, cette année, je participerai à une visite guidée de la bibliothèque Richelieu, rouverte il y a plusieurs mois suite à de lourds travaux. J’ai aussi prévu de me ruer sur l’Hôtel Hilton, rue Saint-Lazare. C’est également la deuxième fois que cet endroit majestueux fait entrer des curieux dans son antre. Cerise sur le gâteau, on pourra visiter une suite ! De quoi faire rêver grands et petits, car cette 34e édition des Journées du patrimoine est consacrée à la jeunesse. Une volonté forte engagée par le Ministère de la Culture et de la Communication, qui souhaite sensibiliser à l’histoire et à l’environnement dès le plus jeune âge.

Un dimanche sur les Champs-Élysées pour clôturer le week-end

Printemps Solidaire (Solidarité Sida) organise une nouvelle marche contre les inégalités, et invite les parisiens à danser sur les Champs-Élysées afin de soutenir cette cause. Un concert géant et gratuit avait, le 16 avril dernier, réuni 520 000 personnes. Ce dimanche après-midi, l’Association remet ça. On attend -M-, Metronomy, C2C, Amadou & Mariam, FFF, Naive New Beaters, Yael Naim, Georgio, Imany, Vald, Tiken Jah Fakoly ou encore Juliette Armanet et Tryo. Une affiche exceptionnelle qui s’intègre parfaitement dans les Journées du patrimoine. En effet, la chanson française est elle aussi une richesse nationale à promouvoir !

© Ministère de la Culture et de la Communication (MC Atelier 25) et Camille / Mon Paris Culturel