Start-up Mon Paris Culturel

Elles innovent dans le secteur de la culture alors qu’aucun investisseur n’était prêt, il y a quelques années, à les suivre. Pourtant, les start-up culturelles s’imposent petit à petit, en proposant à la fois des solutions aux professionnels et au grand public. Zoom sur dix d’entre elles qui ambitionnent de dépoussiérer la culture et le patrimoine.

Pour les passionnés de culture (et les autres) en manque d’inspiration

MesSortiesCulture

Véritable catalogue de visites guidées partout en France, MesSortiesCulture.com permet de trouver, grâce à des filtres (date, région, adapté aux familles, accès handicapé…), la plus proche de ses envies et de ses centres d’intérêt. Architecture, musées, expositions temporaires ou sites historiques, tous les champs du patrimoine sont référencés.
Le site suggère aussi une liste de restaurants alentours pour compléter la sortie, ainsi que des films ou des ouvrages sur la même thématique afin de parfaire sa connaissance du lieu ciblé.

Histovery

La start-up Histovery a pour ambition de révolutionner le patrimoine en créant des reconstitutions numériques de lieux emblématiques. La jeune pousse travaille déjà pour le Palais de la Conciergerie, le Musée Grévin, le Musée chinois du Château de Fontainebleau et même pour le Château de Chambord. Concrètement, le visiteur se balade dans les chambres et les cuisines des Rois de France et de Navarre, une tablette à la main. Grâce à la réalité augmentée, les curieux découvrent les décors des châteaux tels qu’ils existaient à leur époque de grand faste. Ainsi lors des Journées du Patrimoine 2017, le Château de Rothschild de Boulogne, a retrouvé, le temps d’une après-midi, tout son charme d’antan.

CultureSecrets

Pour 24 euros par mois, CultureSecrets convie ses abonnés aux vernissages et aux pièces de théâtre parisiens. Il est possible de réserver jusqu’à quatre événements par mois. On accède alors aux salles de spectacle, en coupe-file, et on rencontre les artistes à l’issue. Un moyen de découvrir des galeries moins connues et de se laisser porter par les curiosités dénichées par cette start-up qui a aussi développé son appli mobile.

Start-up Mon Paris CulturelAsk Mona

Premier chatbot culturel (fonctionnant donc avec l’intelligence artificielle), Mona répond en quelques secondes aux demandes des passionnés de culture souhaitant élargir leurs connaissances. Grâce à des questions précises sur les envies des utilisateurs -via l’application Facebook Messenger-, Mona les oriente, selon leur zone géographique et leur budget, sur les activités qu’ils leur conviennent. Ask Mona se souvient des visites sélectionnées précédemment, ce qui lui permet d’affiner ses propositions au fil du temps.

La Box Mon Beau Paris

Pas réellement une start-up au premier sens du terme, La Box Mon Beau Paris permet toutefois d’explorer des endroits traditionnellement réservés aux artistes ou aux privilégiés. Chaque mois, une thématique est programmée et aide chacun à redécouvrir l’Histoire de Paris à travers des anecdotes savoureuses. Les guides, passionnés par les différentes époques de la construction de la capitale emmènent les curieux sous les passages couverts, dans les coulisses des théâtres ou en jeu de piste sur l’île de la Cité.
Une bonne idée de cadeau pour une balade originale en amoureux ou entre amis.

Réserver une soirée en dernière minute

Sold Out

Cette application mobile tend à vouloir “repeupler” les salles de théâtre désertées. Par un système de géolocalisation et un algorithme qui ciblent les soirées et spectacles disponibles dans le secteur, Sold Out permet en outre d’assister à des pièces de théâtre à prix cassés. L’application organise régulièrement des jeux-concours pour tenter de gagner des places de concert et des rencontres avec des artistes.

Start-up Mon Paris CulturelGuest Me

L’abonnement mensuel de 33 euros instauré par Guest Me offre l’accès aux “meilleurs soirées et spectacles, même aux concerts complets et aux événements privés”. Le site, spécialisé dans les musiques électroniques, pop et rock, se targue de proposer une cinquantaine de soirées par mois. Trois jours avant l’événement, les abonnés reçoivent les invitations des concerts disponibles -l’algorithme agit également selon leurs préférences et leurs récentes écoutes sur Deezer et Spotify,- et en choisissent autant qu’ils le souhaitent. L’objectif de Guest Me, combler les salles de concert partiellement vides en région parisienne.

Découvrir les musées sous un autre angle

Sisso

Sisso est une start-up spécialisée dans la visite virtuelle de lieux culturels. L’internaute peut se déplacer dans les allées des expositions, sans bouger de son canapé. Lancée en 2010, cette société innovante permet d’explorer le Louvre et le Château de Vincennes à distance. Depuis quelques mois, Sisso s’est lancée dans l’immersion 360° d’événements culturels tels que la FIAC au Grand Palais. En 24 heures, le Salon fut photographié sous toutes les coutures et 70 000 personnes se sont connectées pour assister depuis le monde entier, à ce rendez-vous incontournable de l’art contemporain. 

OhAhCheck!

“Photographiez, checkez, c’est collectionné !”. Voilà en trois mots, la genèse du projet OhAhCheck!. Réseau social des amoureux du patrimoine, il permet à chacun de répertorier des monuments historiques et de les partager avec les autres membres de la communauté. Sorte de Shazam du patrimoine culturel, l’application mobile de médiation culturelle donne, après avoir flashé ledit monument, des informations relatives de façon simple et ludique.

Start-up Mon Paris CulturelGuestViews

GuestViews réinvente le livre d’or. Exit le livre papier en sortie d’exposition  difficile à exploiter et pas suffisamment renseigné, par son innovation et grâce à l’essor du Big data, cette société récupère les milliers de données (adresses mail et coordonnées) laissées par les visiteurs. Les musées peuvent ainsi piloter en temps réel, la communication autour de leurs événements.

© Novaxia ; Ask Mona / We need Caféine ; Guest Me ; OhAhCheck! ; GuestViews