woodstock mon paris culturel

Pattes d’ef’ et chemises à fleurs. Joints bien chargés et cachets de LSD, en quelques secondes, le public plonge dans le monde des années 60 et 70. La musique électrique en prime. Welcome to Woodstock compile toutes les chansons mythiques de l’époque hippie pour un résultat… planant !

Ils sont douze sur la scène du Comedia, l’une des salles parisiennes spécialisées en comédies musicales. Musiciens et chanteurs, ils sont filles et garçons, amoureux, rêveurs, engagés après Mai 68 ou songeant à Woodstock. Ils se partagent un appartement huppé de la capitale, loué par leurs parents et sont décidés à partir sur la Côté Ouest pour participer à ce show en pleins champs, qu’on dit exceptionnel et unique.

On chante, mais…

woodstock mon paris culturel 2Tout le spectacle est construit autour des chansons des années 70. On entend alors Joe Cocker, Janis Joplin (dont la performance live est spectaculaire),  Bob Dylan, Joe McDonald, bien sûr Jimi Hendrix,  et tant d’autres qui ont accompagné les festivaliers et le monde entier dans sa révolution Peace and Love. On reconnaît les mélodies oui, on se met à chanter, un peu, mais pas suffisamment pour être véritablement transporté dans l’ambiance Woodstock.

Les très beaux décors compensent et permettent en un coup d’œil de se sentir aux States, dans un restaurant de burgers ou dans la forêt sous la pluie.

Les huit chanteurs ont chacun leur timbre de voix particulier et interprètent assez justement les chansons. Ils sont en revanche moins bons en tant que comédiens. Ils récitent un peu trop leur texte, à mon goût. De même qu’il n’y a que deux passages dansés et que leurs chorégraphies sont relativement simplistes.

“Be worry, Be hippie !”

Welcome to Woodstock reste un bon moment pour qui apprécie l’époque Seventies. Le show, en français pour les textes et en anglais pour les chansons, se veut psychédélique et monte crescendo jusqu’au final, simplement bluffant de technique vocale et musicale. On repart l’esprit voguant aux États-Unis, ayant remonté le temps de presque 50 ans lors d’un voyage de deux heures, sympathique et divertissant.

Ma note : 7/10


Welcome to Woodstock au Comedia depuis le 15 septembre à 20 heures.
© PixellePhoto.fr