> Antoine, bientôt quadra, dilettante, égoïste et insatisfait ne s’est jamais réellement senti investi d’une mission pour s’occuper de ses filles, âgées de 5 et 9 ans.
Infantilisé par sa femme Alice, Antoine n’arrive pas à trouver sa place dans son foyer et décide subitement de la quitter pour une histoire sans lendemain.
Lorsqu’Alice lui confie leurs filles quelques jours par surprise, Antoine va se retrouver sur un continent inconnu. Et alors qu’il était incapable d’assumer son rôle de père à l’intérieur du noyau familial, il va finir par devenir une véritable « mère juive ».
Après avoir quitté sa femme par nostalgie de sa liberté d’antan, le nouvel Antoine va se retrouver confronté à une nouvelle nostalgie, celle de sa vie de famille…

tout-pour-etre-heureuxComment la vie d’un homme complément désintéressé de la vie du foyer, peut se retourner en quelques secondes.
Le film est littéralement porté par la musique. Joe Bel joue une jeune chanteuse qui perce dans le milieu, soutenu par Manu Payet.

En sortant de la salle de cinéma, on se connecte sur le streaming pour réécouter ces belles balades pop-folk. On ne s’en lasse pas et on recommande cette artiste. Oui, filez sur Spotify de ce pas !

Mais revenons au synopsis, pendant cette heure et demi, on s’attache aux deux fillettes et à leur père. Ces trois personnages sont touchants et on se reconnaît dans leurs rêves et leurs faiblesses. C’est vrai, sincère et réaliste.

Ma note : 7/10

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=4A28LcuYo7k]